One Comment

  1. S’il vous plaît, ne vous moquez pas de Rex ! Rex était probablement ” le membre le plus travailleur ” du corps policier, que ce soit à la SQ ou à la police de Sherbrooke ! 😉

    Excellent épisode ! Merci pour tout votre travail, je l’apprécie beaucoup.
    Lorsque j’ai écouté cet épisode sur votre balado (podcast), bien que les événements se soient déroulés il y a 44 ans, cela m’a semblé si frais, comme si le meurtre de Manon Dubé, 9 ans, avait eu lieu hier.

    Pour ce que nous en savons, comme vous l’avez mentionné, l’auteur pourrait être Luc Grégoire. En tant que cadet, il devait connaître cette zone.

    Il est incroyable qu’un auteur qui a violé un enfant de 8 ans ait été considéré comme “non-violent” ! Si violer un enfant de 8 ans n’est pas violent, qu’est-ce qui l’est ?

    N’y avait-il pas une loi contre ces violations sexuelles qui prévoyait que ces prédateurs sexuels seraient condamnés à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle parce que les infractions qu’ils avaient commises concernaient une victime mineure ? Comment un tel délinquant peut-il être libéré après deux ans ?

    En y réfléchissant, était-il possible que Manon ait été enlevée par ce Chester machin, ce chauffeur de taxi scolaire de 53 ans, qui a déjà été condamné à 2 ans de prison pour le viol d’un enfant de 8 ans ? La police ne considérerait-elle pas ce prédateur, Chester machin, qui se trouvait clairement dans la région, comme un “suspect” ou une “personne d’intérêt” ?

    Y a-t-il un cas « d’homicide par un étranger », dans lequel le caporal Roch Gaudreault, le Dr André Lauzon et le coroner Jean-Pierre Rivard étaient impliqués, qui ait été résolu ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.