Bonne Fete Theresa Allore

Thérèse aurait eu 50 ans aujourd’hui. J’ai du mal à imaginer cela. Je crois que je préfère se souvenant d’elle à 19 ans.

J’ai essayé de trouver une nouvelle photo, mais il devient difficile de rencontrer ce genre de choses. Et franchement, je ne voulais pas passer par la grosse boîte dans le grenier.

J’ai trouvé ces doodles réalisés par Thérèse de l’un de ses livres d’école travail:

Ne peut pas vraiment reprocher à elle pour un esprit s’interroge. Le cours a été sur l’histoire canadienne; Qui pourrait rester concentré sur les Loyalistes de l’Empire-Uni. Ugghh!

Celui-ci est la bonne:

Vous ne pouvez probablement pas à les distinguer, mais c’est Theresa pratiquant la main de ma mère, écrit au sortir de la classe ( «To whom it may concern, Thérèse était malade … Mme Allore”). Puis il ya des notes de va-et-ci à d’autres élèves:
“Mike Gregoire m’a demandé de le bal annuel”

“La nuit dernière, il a téléphoné”

“Ugly old -bags qui pensent qu’ils sont durs”!

“Noah est mort, Ben est mort, le père de quelle q’un est mort”

————————————

Theresa would have turned 50 today. I have a hard time imagining that. I think I prefer remembering her at age 19.

I tried to find a new photo, but it’s getting harder to come across this stuff. And frankly, I didn’t want to go through the big box in the attic again.

I found these doodles made by Theresa from one of her school work books:

Can’t really blame her for a wondering mind. The course was on Canadian history; who could possibly stay focused on The United Empire Loyalists.

This one is good:

You probably can’t make it out, but it’s Theresa practicing my mother’s hand-writing to get out of class (“To Whom It May Concern, Theresa was sick…  Mrs. Allore”). Then there are notes back-and-forth to other students:        

“Mike Gregoire asked me to the annual ball”

“Last night he phoned”

“Ugly old bags who think they are tough”  !!

“Noah died, Ben died, Somebody’s father died”

Tags:

Brigade spéciale : Pierre-Hugues Boisvenu répète sa demande

111841-andree-bechard-toujours-sans-nouvelle

AFPAD préconise encore  que le gouvernement Libéral de créer une unité de police spéciale pour correspondre avec des personnes disparues restes humains non identifiés. En dépit d’un modèle très réussi qui existent actuellement en Ontario, le ministre québécois de la Sécurité publique, Jacques Dupuis est réticent à allouer des ressources supplémentaires. Il est à noter qu’un programme national semblable aux États-Unis vient juste de démarrer avec seulement une partie des données de base avoir été construit. Namus.gov est l’Initiative fédérale de lien reste des personnes disparues, c’est un projet ambitieux étant donné les tâches immenses de relier des milliers et des milliers d’agences de police des États-Unis.

Si vous faites défiler vers le bas de cet article, vous pourrez voir exactement le problème avec  Québec, c’est le même problème qui a été confronté des policiers du Québec depuis des décennies: miscommunication et le fragmentism:


Personnes disparues: une brigade ontarienne en modèle

Brigade spéciale : Pierre-Hugues Boisvenu répète sa demande

Marc Allard, Le Soleil

(Québec) La brigade spéciale consacrée à la recherche des personnes disparues réclamée depuis plusieurs mois au Québec par Pierre-Hugues Boisvenu existe ailleurs et elle ne se trouve pas bien loin : en Ontario.

En mai 2006, la police provinciale de l’Ontario (OPP) a mis sur pied une brigade appelée l’Unité des personnes disparues et des corps non identifiés (Missing Persons and Unidentified Bodies Unit). Cette unité emploie maintenant trois enquêteurs à plein temps qui s’occupent aussi de gérer une base de données accessible au public sont publiées les photos des disparus et des corps non identifiés.

En quatre ans, cette unité a permis d’élucider 41 cas de disparitions suspectes et de faire passer le taux de résolution de 20 à 30 %, selon les statistiques que nous a fournies Don Reid, un des membres de l’Unité. Au Québec, le taux de résolution des cas de disparitions suspectes serait en baisse depuis cinq ans et ne dépasserait pas 15 %, selon M. Boisvenu, président de l’Association des Familles de Personnes Assassinées ou Disparues du Québec (AFPAD).

L’avantage de l’Unité, «c’est vraiment de maintenir la constance à travers le temps dans les enquêtes, explique M. Reid. Souvent, quand le temps passe et que les cas ne sont pas résolus, les affectations des policiers vont changer. Nous, on maintient la banque de données, peu importe qui prend les enquêtes en charge. Il y a toujours une vue d’ensemble et on s’assure que les dossiers soient consultés régulièrement.»

En avril, les parents de Marilyn Bergeron, qui sont sans nouvelles de leur fille depuis sa disparition le 17 février 2008, à Saint-Romuald, ont remis à l’Assemblée nationale une pétition de 4600 noms exhortant le ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis, de former une escouade qui pourrait se consacrer à plein temps aux cas de disparitions suspectes. Le ministre a refusé cette demande, expliquant qu’il favorisait la formation et enverrait deux agents pour étudier dans un centre spécialisé en recherche de personnes disparues.

Depuis, le président de l’Association des familles des personnes assassinées (AFPAD), Pierre-Hugues Boisvenu, persiste avec cette demande. Mais le ministre Dupuis n’a toujours pas l’intention de changer d’idée, a indiqué cette semaine au Soleil Mario Vaillancourt, le porte-parole du ministère de la Sécurité publique.

«On pense que les quelque 14 000 policiers qui sont sur le terrain à travers le Québec peuvent réagir plus rapidement sur le terrain qu’une escouade qui serait basée à un endroit précis comme Montréal ou Québec, par exemple», explique M. Vaillancourt.

Selon M. Boisvenu, la création d’une brigade spécialisée n’empêcherait pas les 14 000 policiers québécois de faire leur travail, mais permettrait d’assurer un meilleur suivi des dossiers, comme en Ontario. Si une escouade mixte a fonctionné pour lutter contre les gangs de rue et le trafic de drogue, pourquoi n’en créerait-on pas une pour les personnes disparues, fait-il valoir.

Expertise

Grâce à ces escouades, «il y a une compétence qui se développe, explique M. Boisvenu. On a fait en sorte que les gens ne travaillent que là-dessus pour que leur concentration et leurs compétences soient optimales».

Le président de l’AFPAD déplore aussi que, contrairement à l’Ontario, il n’existe pas au Québec de «fichier unifié» accessible au public. Ici, chaque corps policier affiche sur son site Internet seulement les photos et les descriptions des personnes disparues sur son territoire.

«Le problème, soutient M. Boisvenu, c’est qu’une disparition n’a pas de barrière géographique. Prenez le cas de Marilyn Bergeron : elle reste à Montréal, elle disparaît à Québec, la photo est dans la ville de Québec, mais elle n’est pas affichée à la police de Montréal, ni à la SQ. Où est rendue Marilyn? Personne ne le sait. Si quelqu’un la voit en Abitibi, la personne, il va falloir qu’elle fasse six, sept réseaux de police pour aller voir si c’est bien la fille qu’elle a vue.»

Tags:

Interactive Crime Scene Map for Theresa Allore, Manon Dube, and Louise Camirand

untitled

I have constructed an interactive crime scene map of the original cases in the Theresa Allore investigation. This map connects investigation specific photos of the cases of Theresa Allore, Manon Dube, and Louise Camirand with geographic locations on a Google map. This is the closest representation I can provide of Geographic Profiling of these cases.

In the coming days I will load further information about other rapes and sexual assaults in the region in that area as well as suspect locations. Hope this is helpful:

http://picasaweb.google.com/lh/albumMap?uname=johnallore&aid=5375781221097206049#map

Tags:
Categories:

Natasha Cournoyer’s body found.

20091008-071700-g

 

La police a confirmé le corps retrouvé dans l’Est de Montréal est celui des disparus Fontionelle  correctionnel du Canada, Natasha Cournoyer. Étant donné qu’il s’agit encore d’un cas très jeune, je dirai seulement ceci:

1. Étant donné toute l’attention nécessaire qu’ils reçoivent étranger homicides sont en fait assez rare statistiquement.

2. Le conjoin de Cournoyer, Michel Trottier semble craquer sous la pression. Il a son visage partout dans les nouvelles. Il est allé à la télévision nationale pour dire au monde qu’il est prêt pour son test polygraphique (personne ne lui a demandé de prendre un). Il a professé son “amour” pour Cournoyer en fin de nuit, incohérent randonnées sur Facebook. Les actions impulsives en deuil d’un amant? Peut-être.

Mais parfois, les gens peuvent obtenir si habiles qu’ils hors-puce eux-mêmes. Et la culpabilité est un monstre: vous attendez que l’ombre de suspicion de passer votre maison. Autrefois vous s’impatienter. Dans votre empressement à contrôler la situation sans le vouloir vous pointez du doigt les soi-même.

Autant que je jouis moquait de police du Québec Il s’agit d’un cas, je crois qu’ils ont bien en main. Ils sont bien formés à la psychologie. Ils vont être très patient, et se terminera le cercle très lentement … à leurs conditions.

—————————————————–

Police confirmed the body found in Montreal’s East End is that of missing Corrections Canada worker, Natasha Cournoyer. Given that this is still a very young case I will only say this:

1. Given all the unnecessary attention they receive stranger-homicides are in fact quite rare statistically.

2. Cournoyer’s boyfriend Michel Trottier appears to be cracking under the pressure. He’s got his face all over the news. He’s gone on national television to tell the world he’s ready for his polygraph test (no one has asked him to take one). He’s professed his “love” for Cournoyer in late-night, incoherent rambles on Facebook. The impulsive actions of a grieving lover? Maybe.

But sometimes people can get so clever that they out-smart themselves. And guilt is a monster: you wait for the shadow of suspicion to pass your house. Sometime you get impatient. In your haste to control the situation you unintentionally point the finger at yourself.

As much as I enjoy making fun of Quebec Police this is one case I believe they have firmly in hand. They are well trained in psychology. They will be very patient, and will close the circle very slowly… on their terms.

Here’s the story from Quebec’s leading Fish Paper, Le Journal de Montreal:

“Alors que les autorités confirmaient hier que Natasha Cournoyer était bien celle dont le corps assassiné a été trouvé en bordure du fleuve mardi, les policiers de Laval redoublaient d’ardeur dans l’espoir de retrouver son téléphone cellulaire, dont un signal a été capté, une quinzaine d’heures après sa disparition.

Au cours des fouilles qui sont menées de-puis deux jours autour du boulevard de la Concorde, à Laval, par des policiers et des membres de l’unité des mesures d’urgence, au moins un appareil cellulaire a été retrouvé.

Après analyse, il s’est avéré qu’il ne s’agissait malheureusement pas de celui de Natasha Cournoyer.

Les policiers supposent que si la victime a été amenée à Pointe-aux-Trembles, quelque chose a pu survenir à Laval pour que son cellulaire tombe ou soit abandonné. Un signal provenant de ce dernier a été capté vendredi matin par une tour du boulevard du secteur Pont-Viau.

Les autorités fouillent des cours arrière, des boisés, des berges. La toiture d’un immeuble a même été fouillée, avec l’aide d’un camion de pompiers pour y accéder.

Recherches pertinentes

«Ces recherches sont toujours pertinentes dans l’enquête», a dit le lieutenant Daniel Guérin, de la police de Laval.

En retrouvant le cellulaire de la victime, peut-être les policiers retrouveront-ils aussi son sac à main ou même une scène où le crime a peut-être été commis. Rappelons qu’il y a 26 kilomètres qui séparent le lieu de l’enlèvement présumé de la victime et le lieu de la découverte du corps.

Ce ratissage serré se poursuivra aujourd’hui. De plus, vers 20 heures ce soir, les policiers, tant de Laval que de Montréal, devraient rencontrer des employés des Places Laval.

Hier, plus de 24 heures après la découverte du corps de la femme, le Bureau du coroner et la police de Montréal ont confirmé son identité, vers 16 heures.

L’autopsie pratiquée hier a nécessité de nombreuses heures de travail puisque «chaque item devait être photographié, identifié, emballé et étiqueté», a précisé la porte-parole du Bureau du coroner Geneviève Guilbault.

La cause du décès n’a toutefois pas été précisée.

Facebook

Natasha Cournoyer avait été vue pour la dernière fois peu après 20 h jeudi dernier, alors qu’elle sortait de son travail au Service correctionnel du Canada, à Laval.

Le conjoint de Natasha Cournoyer, Michel Trottier, avait quant à lui annoncé mardi soir sur sa page Facebook le décès de son amoureuse.

«Je tente de comprendre comment on a pu t’enlever ce que nous avons de si précieux, soit la vie. (…) Prendre la vie d’une aussi jolie femme avec tant de violence, quelle lâcheté, quelle façon ignoble de vivre», écrit M. Trottier.

Quant à la mère de la victime, Louise Morel, le drame est doublement douloureux pour elle: après avoir perdu son mari il y a à peine six mois, voilà qu’elle perd son unique fille.

Tags:

Pierre-Hugues / Natasha Cournoyer

Pierre-Hugues Boisvenu au television ce martin de l’enquete Natasha Cournoyer (RDI):

Il dit il n’y a pas d’équipe de rapide réponse pour traiter des personnes qui manquent (comme il y a dans Ontario). A Québec il y a seulement Quebec Secours pour le secours et le rétablissement (un fonctionnement non-profit, mais pas policiers )

———————

He’s saying what is true: there is not an immediate response team to deal with missing persons (like there is in Ontario). Quebec relies too much on Quebec Secours for rescue and recovery (a non-profit working outside the realm of law enforcement)

Tags:

Procès de Cathie Gauthier: le jury est sélectionné

Les mêmes âges comme mes enfants. Tragique

“Le choix du jury est complété au procès de Cathie Gauthier, cette mère accusée du meurtre prémédité de ses trois enfants, au palais de justice de Chicoutimi.

L’accusée a ensuite sangloté une bonne partie de la matinée. Plusieurs candidats jurés ont été exemptés car ils ont expliqué ne pas être capables d’être impartiaux.

Au total, une soixantaine de candidats ont défilé avant que le jury soit complété.

Le juge Beaulieu a demandé à tous les candidats s’ils avaient de jeunes enfants. Parmi les candidats retenus, la grande majorité n’ont pas d’enfants ou des enfants d’âge adulte.

Le juge donnera ses consignes au jury cet après-midi. La Couronne fera ensuite entendre ses premiers témoins cet après-midi. Une vingtaine de témoins devraient témoigner à la demande de la Couronne.

Le procès devrait durer trois semaines.

Les procès pour meurtre prémédité sont jugés devant un jury de 12 personnes. L’accusée est passible d’emprisonnement à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.”

Tags:
Category:

Cédrika Provencher et les mediums

A comment from the old site about the disappearance Cédrika Provencher asks if I’ve consulted mediums (have I consulted mediums…).

Interesting: since posting more in French I’m getting more French traffic (go figure). Their comment and my response:

Avez vous déjà questionné des Mediums ? J’ai rencontré un Médium récemment.Je l’ai questionné sur ce sujet et il m’a confirmé qu’il pouvait aidé dans ce type de situation …Surtout quand l’enlèvement datait de 24 heures. A ce moment, la probalité pour lui de définir ou la personne se trouvait était de 90% et plus. Il a déjà appelé le service de police pour aider dans une situation d’enlèvement et on ne l’a pas cru et ils ont retrouvé la personne exactement ou il avait pensé et il était trop tard . Il m’a dit que la prochaine fois il allait essayer de se rendre sur les lieux tout seul et appeler la police lorsque trouvé. Je trouve cette action dangereuse et il le sait, je ne crois pas qu’il va le faire, de peur de se trouver accusé. J’en conviens, il y a des charlatans dans ce domaine; par contre, il y a des personnes de confiance et de coeur avec lesquelles la police pourrait travailler secrétement. Le médium que je connais ne veut pas être connu en aucun temps et tout devrait resté confidentiel. Il faut avoir réellement confiance en quelqu’un pour effectuer des recherches sur ce qu’un médium peut voir dans sa tête. Pourquoi pas l’essayer. Au moins questionner: à savoir : si la personne est toujours vivante. A noter qu’il m’a dit que plus le temps passe plus il est difficile pour lui de dire exactement ou se trouve la personne. Je ne cherche pas d’argent et il ne sait pas ce que je fais présentement. J’ignore pourquoi mais j’ai l’impression que je peux servir d’intermédiaire au début. Si vous êtes intéressez – réadressez vous à Pomme – sinon et bien peut être dans quelques années vous y croirez”


“Anon: Vous me demandez ou de l’enquete de Cedrika ? Peut-être vous êtes confondu. Pour moi ? Oui j’ai consulté des moyens quelle que fois. Les résultats ont été mélangés. Mais j’apprécie votre réponse.”

Tags:

Police asking for help to find missing Piedmont woman

Natasha Cournoyer

This in this morning’s Gazette and Cyberpresse. Never good news. 5’5″ doesn’t help either. Piedmont is about 20 miles North of where my brother lives in off Laval / Montreal:

Laval police are asking for the public’s help in finding Natasha Cournoyer, 37, who went missing Thursday after she left work about 8 p.m. at Place Laval on St. Martin Blvd. E. at the corner of des Laurentides Blvd. Video surveillance show she left the building, but never made it to her car, a charcoal Mazda3, which was found in the parking lot on Friday.

“She was supposed to come home right after work, but she never did,” said Véronique Robitaille, a friend.

Cournoyer works in the communications department for Corrections Canada, and lives in Piedmont. She is 5 foot, 5 inches tall, weighs 115 pounds, and has blond hair and blue eyes.

Robitaille said she believes Cournoyer was abducted. Anyone with information is asked to call 450-662-4636.

Tags: