Réponse du ministre de la Sécurité publique du Québec, Martin Coiteux

martin-coiteux

 

La réponse du bureau de Martin Coiteux est superficielle, et ne commence pas à répondre aux préoccupations exprimées dans notre demande initiale. Le chef de la sécurité pour la province devrait avoir de profondes inquiétudes pour la sécurité publique, en particulier compte tenu de la preuve documentée de la destruction des preuves dans les services de police et à travers plusieurs décennies. Aucun montant de la formation à l’Ecole Nicolet va remédier à cette situation.

Les défaillances systémiques dans des enquêtes au Québec proviennent d’une culture de l’incompétence et de l’indifférence qui commence au sommet du ministère tout en bas de la force de police plus petite dans la province.

Nous allons poursuivre notre demande au ministre Coiteux, en ajoutant les noms des victimes, jusqu’à ce que le ministre de la Sécurité publique fait des efforts sérieux pour réformer les pratiques d’enquête de la police dans la province de Québec.
———————————————
 
Ceci est un lien vers la réponse Coiteux: response Coiteux
 
Voici les nouvelles de ce matin de Joanne Bayly de CBC Montréal:
 
ministre de la Sécurité publique dit non à enquête publique sur les enquêtes de meurtre

Voici un lien vers les nouvelles de ce matin par Catherine Montambeault dans La Presse:

Enquêtes non résolues : une réponse « insultante »du ministre Coiteux

Et voici quelques histoires d’il y a quelques semaines au sujet de mes activités dans les Cantons de l’Est au début du mois de mai:

La Presse: Affaire Theresa Allore: son frère refuse d’abandonner
Radio Canada: Meurtre de Theresa Allore : son frère poursuit les recherches

Leave a Reply