Luc Gregoire: Pourquoi il ne l’a pas fait.

Luc gregoire

Voici quelques réflexions sur la mort récente de Luc Yoland Gregoire, à un moment un suspect dans l’assassiner de Theresa Allore.

Ce qui a fait Gregoire tels un suspect convaincante?

Gregoire purgeait une peine de prison à vie pour le Québec le 3 mai 1993 assassiner de 22 ans Calgary dépanneurs commis Lailanie Silva. Silva a été enlevée, violée et étranglée par Grégoire, moins d’une heure après une autre femme ont repoussé sa tentative de la kidnapper. Gregoire est court, et a été un ex-travailleur de la construction et ex-membre de l’armée canadienne, après avoir été chassé du Régiment aéroporté du Canada (de nombreuses victimes de la de 1977 à 1980 époque ont décrit leur agresseur comme court, le français, un travailleur de la construction et / ou paraissant être une partie de l’armée). Il a grandi à Sherbrooke Québec sur le fleuve, d’où Louise Camriand disparu (voir carte). En Février 1980 Gregoire violemment battue et violée Nicole Couture dans un garage de stationnement Sherbrooke au coin des rues King et Bevedere (où Louise Camirand assisté à la formation des cadets militaires avec les Hussards de Sherbrooke dans la soirée – voir plan). Au cours de l’attaque Gregoire Couture dit qu’il avait violée 3-4 autres femmes dans la région (cliquez ici pour un compte de l’attaque Couture mots de la victime). Peu de temps après Gregoire déménagé dans l’Ouest. En savoir plus sur Gregoire ici, ici et ici.

Qu’est-ce que la police d’enquêter faire Gregoire dans le décès de Theresa Allore?

Beaucoup. Grégoire est venu à l’attention de moi-même et Patricia Pearson peu après le Who Killed  Theresa? stories a éclaté en 2002. Pearson a donné l’information dans les histoires à un criminologue de Montréal et a demandé si dans ses rapports avec les prédateurs savait-il quelqu’un qui correspondent au profil. Le criminologue suggéré Gregoire. Nous avons partagé nos informations sur Gregoire avec la Sûreté du Québec. La SQ avait une très haute de Grégoire comme un suspect, et a investi des ressources considérables dans le poursuivre:

1. La Sûreté du Québec a envoyé un officier à Calgary pour examiner tous les fichiers sur Gregoire-Silva.

2. Ils ont mis un informateur de la police à la prison de la cellule de Gregoire avec lui, tentant de lui extorquer des aveux.

3. Enfin, ils ont soumis Gregoire à un test polygraphique: les résultats ont suggéré qu’il ne était pas impliqué dans la mort de Theresa Allore.

Pourquoi ai-je de lui un suspect considère plus?

Ma justification est en grande partie pour des raisons citées ci-dessus. Oui, il y avait de nombreux chevauchements intéressants de temps et de lieu, mais rien de preuve de dire avec certitude qu’il a assassiné Theresa. Cela ne signifie pas qu’il ne était pas responsable pour d’autres crimes dans la région de Sherbrooke de 1977 à 1980. Au meilleur de ma connaissance, la police n’a jamais poursuivi Grégoire comme étant l’agresseur dans la assassiner Louise Camirand, mais il ya encore plus de raisons de penser il aurait pu la tuer que dans le cas de Thérèse.

Enfin, en 2012 je ai écrit à Grégoire et lui ai demandé à brûle-pourpoint, “Avez-vous tué ma sœur?”. Grégoire a écrit immédiatement. Il a simplement déclaré qu’il ne avait pas le faire, et qu’il espérait qu’un jour je savoir qui a fait. Il n’y avait rien de manipulation dans son message. Aucun sens qu’il jouait à des jeux, ou d’essayer d’atteindre un certain but plus grand. Ce était une lettre assez simple, et je l’ai cru.

Tags:

Leave a Reply