Charbonneau Commission: Acceptez le prix, la prise la pilule bleue, ne se plaignent pas.

La Commission Charbonneau, enquête publique du Québec dans les contrats de construction comment, où accordés pour des projets publics, est de reprendre demain matin. La Gazette de Montréal a deux bons articles sur l’histoire jusqu’ici dans le document de ce week-end.L’article premier pose jusqu’où ira l’enquête de la Commission sur le lien entre l’argent du gouvernement gros contrat, le crime organisé et le processus politique au Québec. Le deuxième article est un examen de la façon dont les contrats ont été attribués à Montréal. La Gazette suggère un modèle dans le processus, ce qui suggère un jeu possible du système de contrat.Notamment les deux plus grandes entreprises de constructions au Québec – Simard-Beaudry Construction et Construction Frank Catania et Associés Inc (les deux ayant des liens avec le crime organisé) – le plus souvent ont obtenu des contrats et a réussi à partager le pot prix presque 50/50 (env. 60 $ M ² chacune). De plus, ni soumission entreprise sur un contrat spécifique quand l’autre avait décidé de soumissionner sur elle (on ne devrait pas participer au processus si l’autre a décidé de s’engager). Enfin, la Gazette souligne également que certaines entreprises de construction n’ont jamais remporté des contrats.

Je trouve toujours ces des histoires de genre le truquage des offres de la difficile à suivre, de sorte laissez-moi juste traçages nécessaires à leur vous ce que est en cours de suggéré: Simard-Beaudry et Frank Catania, Inc se réunirait avant au processus de soumissions sur les contrats et mutuellement conviennent à qui serait enchérir sur ce que ce tour, et qui serait assis sur. Les enchères compagnie secrètement rencontrer un représentant de contrat avec le gouvernement et s’entendre sur un prix (l’offre serait globalement en ligne avec l’estimation des coûts fournie par le gouvernement). La société serait payer le rep contrat du gouvernement une certaine incitation secrètement pour ses services. D’autres entreprises serait chargé par le chef de file de ne pas enchérir ou faire une offre avec un chiffre nettement plus élevé que le prix estimation, en échange de la société chef de file accorderait la sous-traitance aux sociétés moins pour s’asseoir ou de fournir des offres fictives.

Dans ce scénario, tout le monde gagne. La société chef de file se graissés par la prime au-dessus de ce que le projet aurait coûté vraiment, les représentants du gouvernement se graissé avec une sorte de pay-off de la société de construction de plomb, les entreprises se graissé avec moins de sous- contrats, et la société chef de file d’autres assis sur ce tour se graissé dans la connaissance qu’ils devront ensuite prendre la tête sur le prochain contrat big government construction. Oh, et une dernière pièce du puzzle, une partie de cette prime société chef de file? Qui est utilisé pour financer des campagnes politiques;. Une part égale à toutes les parties, d’une manière de couvrir vos paris afin que tout le monde est complice et le statu quo continue.  Tout le monde gagne, sauf le contribuable; ils finissent par payer pour un pont d’autoroute qui aurait pu être terminé à 1/3 du prix si le processus fondamental de l’économie de l’Ouest concurrentiels été autorisés à prendre place, et le contrat attribué au soumissionnaire vrai faible.

Et vous vous demandiez la façon dont Pauline Marois pouvaient se permettre ce que maison de maître sur l’Ile Bizzard?

Comment puis-je sais que c’est ce qui a probablement été pris dans la construction du Québec pour les 100 dernières années? Mon père travaillait dans la construction au Québec toute sa vie. C’est comme ça.

J’ai souvent pensé que si tu voulais aller au fond réel de la mort de Thérèse, vous pourriez avoir besoin de prendre un long, large regard sur la relation au Québec entre la politique et de la corruption et de l’argent. Certains crimes ne sont pas de cause à effet. Certains crimes sont des roues-dans-roues, et le résultat des plus grands problèmes systémiques. Une force de police inepte, une structure de non chalant éducatif; celles-ci sont des systèmes de qui alimentent off moteur de politique du Québec. Si une province et de elle est les gens accepte que 347 millions de dollars est un prix tarif pour ne pas avoir rocking le bateau ( et de la présente est exactement le nombre Le Gazette du est ce qui suggère) , et de qu’ils préféreraient avoir ce que argent va à maintenir le statu quo sub-standard dans du Québec , juste pour que à long en tant que tout continue à fondamentalement fonctionner au Québec, albiet à un niveau terrible de la service de, puis qu’il n’ya aucun mal que nous utilisons que l’argent de telle sorte que un peuple très peu de profiter d’un norme plus élevée de la vie. Si ce que est vrai, alors don ‘ t se plaindre quand votre trajet du matin est de 10 minutes de plus chaque année en raison de un ballet continu de pilons; ne se plaignent pas lorsque votre système de cégep est au niveau du point de l’anarchie pour les, semble-t-, aucune raison; ne se plaignent pas lorsque vos les forces de police se comportent comme des voyous, et semblent d’être à odds avec l’un des les locataires fondamentaux de la application de la loi: la protection des citoyens.

Acceptez le prix, la prise la pilule bleue, et de ne se plaignent pas.

La Commission reprendra ses travaux demain matin Charbonneau. Vous pouvez le visionner ici.

Tags:

Leave a Reply