Normand Guérin doit être transféré en maison de transition à deux coins de rue d’une de ses victimes

Voici un suivi de la Commission des libérations conditionnelles du Canada “brillante” décision de libérer Normand Guérin a en maison de transition à deux coins de rue d’une de ses victimes…

Complice Guérin en 1979 dans le meurtre de Chantal Dupont et Maurice Marcil était Gilles Pimparé (je l’ai écrit plus sur ces meurtres ici). Gilles Pimparé est toujours en prison. Les deux derniers registres décision que j’ai de la Commission des libérations conditionnelles sont de Novembre 2010 et Juin 2011. Pimparé, qui est maintenant 57, a une longue histoire de violence. En plus des meurtres de Dupont et Marcil, qui étaient de 14 et 15 ans au moment, Pimparé avait été criminellement actif depuis 13 ans. Son évaluation psychiatrique en 2010 a révélé que Pimparé était encore sexuellement déviant et un toxicomane. Il avait un niveau de risque élevé de récidive sexuelle et violente. Le profil a décrit comme un psychopathe. Pimparé a été trouvé avec photos pornographiques dans sa cellule, la plupart avec une jeune femme nue posant devant le pont Jacques-Cartier (le pont où il s’est engagé et Guérin de 1979 meurtres). La Commission des libérations conditionnelles a conclu que Pimparé était réticent / à l’abri de changer son comportement, et la libération conditionnelle a été refusée.

En Juin 2011 Pimparé fait appel de la décision 2010 en raison de certaines erreurs de droit, mais le conseil a rejeté son appel et confirmé la décision 2010.

Pimparé est à côté pour examen en Octobre 2012. La Commission des libérations conditionnelles prendra sa décision en Novembre 2012.

Tags:

Leave a Reply