Les critiques de l’AFPAD: Assez!

Il ya un article dans La Presse de dimanche qui commence assez mauvais augure … Un adieu à Pierre Hugues Boisvenu comme il descend de l’AFPAD et entreprend son voyage au Sénat canadien. Puis écrivain Katia Gagnon s’engage dans une “full-court-press”  sur l’association, son ancien chef et tout ce qui a été accompli au cours des cinq dernières années au cause des victimes de la criminalité. L’article est diffamatoire et une insulte à la réputation des M. Boisvenu et son ancien ami et collègue, Marcel Bolduc. c’est ce que nous appelons en anglais “a Wedge”, visant à diviser et de trianguler une croyance, une bonne cause, et, finalement, les amitiés. L’ignorer. A la réflexion, le lire. Se souvenir de lui. Utilisez-le comme un outil.

M. Bolduc a été attribué un poste rémunéré dans AFPAD fondées sur le mérite ou le copinage?

I don’t care.

M. Bolduc a donné une très modeste indemnité en échange de services, nous parlons à peine AdScam ici. Bolduc est un pionnier de la défense des droits des victimes au Québec. Je vais dire encore une fois, Marcel Bolduc est un PIONNIER de Québec VICTIMES DE PLAIDOYER. Il le faisait seul devant beaucoup d’entre nous savait ce travail a été, avant que la plupart d’entre nous seraient finalement subir le même niveau de la tragédie à laquelle il était devenu si malheureusement connu. En termes simples: Pas de Marcel?

1.Pas Who Killed Theresa? Certainement pas de me défendre.

2. Pas d’un Cold Case Bureau avec la SQ

3. Pas d’AFPAD

4. Et les droits des victimes au Québec sont laissés complètement marginalisé.

Es que Pierre a dans le passé m’a demandé de faire des choses en échange de services AFPAD? Pas directement, mais je reçois la dérive, et je fais la promotion AFPAD volontiers. Il bâtit une marque, un réseau. That’s business.

N’a jamais ma AFPAD ignorer les intérêts particuliers en ce qui concerne les problèmes des victimes? Certainement. Ma préoccupation est des cas de froid, de crimes non résolus, l’AFPAD a été plus axé sur l’après-processus de justice de première instance (questions de l’incarcération, libération conditionnelle). Peu importe. Nous travaillons tous pour un objectif commun. Vous ne pouvez pas attendre d’une organisation de cette ampleur pour représenter toutes les voix, toutes les préoccupations. Il a suffi que certains besoins, la majorité des besoins deviennent remplies.

Pierre a obtenu le remboursement des dépenses? Bien sûr. Les montants ont-elles déraisonnables? Bien sûr que non. Pierre est / a été l’organisation … courir autour de Québec dans sa voiture, parlant à tout le monde et qui voulait l’entendre. Est-il déraisonnable pour lui de s’attendre à ce remboursement pour l’alimentation, le gaz et l’hébergement?

J’ai toujours su que cette question reviendrait à mordre AFPAD dans le cul. Ainsi soit-il.Il ne suffit pas que les victimes d’actes criminels ont à subir la tragédie qu’ils ont à faire leur propre défense et la travail de la police parce que le gouvernement est mal équipé pour faire ce travail en leur nom (encore qu’ils représentent – en vigueur – la cause des criminels) , aujourd’hui victimes de la criminalité doivent faire faillite afin de faire avancer leurs intérêts.

C’est une vieille histoire. J’ai perdu des milliers de dollars dans l’avion et en voiture au Québec, en faisant mon propre travail de la police, le lobbying pour les intérêts des victimes, n’entraînant que des dommages psychologiques à moi-même. Et qu’est-ce que le gouvernement du Québec offre déjà à titre de compensation pour l’effort? 600 $ pour des services funéraires. Je vous remercie, mais elle – et sa cause – ne sont pas encore tout à fait mort.

Pierre, Marcel, et AFPAD, gardez branchant loin. Pour les médias, je dise: Assez.


Tags:

Leave a Reply