Quebec Secours demande aussi une escouade spécialisée pour les personnes disparue.

Claude Frégeau de Quebec Secours  a exprimé son inquiétude de la resistence de le gouvernement du Quebec  pour subventionner un une escouade spécialisée pour les personnes disparue. Se rappeler que Quebec Secours nous ont aidés dans 2006 avec la recherche pour la preuve dans l’investigation de Theresa Allore (merci encore Claude):

httpv://www.youtube.com/watch?v=headBG53B7s

“Nous apprenons aujourd’hui, 19 novembre, que le projet de Loi pour obtenir une escouade spécialisée pour les personnes disparue a été battu en chambre dès sa première lecture. Tout le Québec aurait espéré que, pour une fois, on puisse faire table rase de la petite politicaillerie qui ne mène nulle part. QUÉBEC SECOURS, à l’instar de 83% de la population du Québec, salue et appui inconditionnellement  la proposition du député de Chambly et porte-parole de l’opposition officielle en matière de sécurité publique, Bertrand St-Arnaud Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , de réclamer au ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , la mise sur pied d’une escouade spécialisée dédiée à la recherche des personnes disparues.

Le député soutient, avec raison,  qu’actuellement, le Québec est dernier de classe en cette matière au Canada.

Cette escouade a le mérite de permettre aux enquêteurs, non seulement de consacrer toutes leurs énergies à élucider les cas de disparition, mais de faire fi des limites de juridiction.

Ces dossiers sont donc traité directement de qui permet un meilleur suivi et une continuité qui n’est pas ralentie par l’apparition d’autres dossiers qui viennent retarder ceux des personnes disparues.Association des familles de personnes assassinées ou disparues (AFPAD) qui, dans le passé, a essuyé des refus du gouvernement pour la formation d’une escouade du genre.  L’AFPAD était même prête à former sa propre brigade si les choses n’évoluaient pas plus rapidement.

M.St-Arnaud rapporte qu’en Ontario, depuis 2006, une brigade mise sur pied en cette matière a permis d’élucider 41 cas de disparition suspecte et de faire passer le taux de résolution de 15 à 30 pour cent.  La demande de l’opposition rejoint celle de Pierre-Hugues Boisvenu, fondateur de l’

Pour en savoir plus sur ce sujet, suivez les hyperliens suivants:

http://www.letraitdunion.com/article-402675-Un-evident-besoin-de-revoir-certaines-parties-de-la-loi.html

http://matin.branchez-vous.com/nouvelles/2009/11/disparition_de_julie_suprenant.html

http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2009/11/20091116-152047.html

http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=31391

http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/actualites/200911/02/01-917446-lafpad-prete-a-former-sa-propre-escouade.php

Rappelons que tout ceci se déroule dans le cadre des manifestations pour remémorer la disparition de Cédrika Provencher, ainsi que de Julie Surpenant, Theresa Allore et combien d’autres.

Que fait le gouvernement fédéral pour ses bénévoles en recherche et sauvetage?

Que fait le gouvernement de la Nouvelle Écosse pour ses bénévoles en recherche et sauvetage?  Il paie l’immatriculation pour compenser les déplacement, il prévoir un crédit d’impôt “no questions asked” pour compenser les autres frais.

Que fait le gouvernement du Québec pour ses bénévoles en recherche et sauvetage?  À part l’ingérence et les exigences farfelues de son organisme qui était censé représenter et rassembler les bénévoles, pas grand chose…

Claude Frégeau, VE2CFQ
Cmdt en chef de
QUÉBEC SECOURS

Tags:

One thought on “Quebec Secours demande aussi une escouade spécialisée pour les personnes disparue.”

Leave a Reply