More news on Claude Larouche

20091108-065510-g

Larouche’s home was even closer to Route 19 then I first thought so I have adjusted the map (click here).

He was invisible, neighbors had no idea he had a criminal past. One blamed the justice system:

«Le juge l’a laissé sortir alors qu’il était encore dangereux. C’est le système de justice au complet qu’il faut revoir»

Another said it was a sign of the times:

«Il y a des gens comme ça partout aujourd’hui», a dit un homme.

And again her boyfriend, Michel Trottier called for reform:

«Le jour où la population dans son ensemble fera front commun pour exiger de punir réellement les récidivistes, le gouvernement n’aura pas d’autre choix que d’écouter et d’agir»

Here is the full story:

L‘arrestation de Claude Larouche a littéralement stupéfié les résidents de son quartier qui, même s’ils le connaissaient peu, n’en revenaient pas qu’on puisse côtoyer sans le savoir, dans sa vie quotidienne, un tel individu.

Dans les environs du triplex qu’il habite, à l’angle de l’avenue Hamel et de la rue Prieur, dans Ahuntsic, Larouche est décrit comme un individu sans histoire.

«J’ai appris son nom de famille hier dans les médias. Je lui disais bonjour quand je le voyais, mais c’est tout», confie un voisin du même immeuble à logements, préférant conserver l’anonymat.Il y vivait avec une conjointe et les deux enfants de cette dernière, selon les voisins.

«Je l’ai croisé seulement une fois il y a deux ans», ajoute un autre.

De passage dans le secteur, il a été possible de constater que plusieurs automobilistes ralentissaient en passant devant la résidence de Larouche, curieux de voir où vivait l’homme au lourd passé criminel.

Revoir le système de justice

Une femme se dit «très surprise» de cette nouvelle. Si c’est lui, c’est «un vrai malade», dit-elle.

«On ne comprend pas ce qui peut se passer dans la tête de ces gens-là», ajoute-t-elle.

Une autre femme, qui n’a pas voulu dévoiler son nom elle non plus, blâme plutôt le système judiciaire.

«Le juge l’a laissé sortir alors qu’il était encore dangereux. C’est le système de justice au complet qu’il faut revoir», croit-elle.

Les autres résidants du secteur ne semblent pas trop inquiets de voir que ce genre d’homme habitait à proximité de chez eux. «Il y a des gens comme ça partout aujourd’hui», a dit un homme.

Lettre de Michel Trottier

Dans une lettre envoyée à TVA, le conjoint de Natasha Cournoyer, Michel Trottier, affirme qu’en ce qui concerne le passé criminel du suspect, il «semble évident que le système actuel de contrôle des prédateurs est déficient».

M. Trottier appelle d’ailleurs les gens à s’unir pour exiger des sentences plus sévères pour les récidivistes. «Le jour où la population dans son ensemble fera front commun pour exiger de punir réellement les récidivistes, le gouvernement n’aura pas d’autre choix que d’écouter et d’agir», écrit-il.

Tristesse

Soulignant que la famille et les proches de Natasha Cournoyer sont soulagés par l’arrestation de Claude Larouche, Michel Trottier mentionne qu’ils éprouvent toujours beaucoup de colère et de tristesse à la suite de ce meurtre crapuleux.

«Il s’agit d’une épreuve qui brise des vies, dit-il. Par le geste posé, s’il est reconnu coupable, cet homme n’a pas seulement enlevé la vie de la femme de ma vie, il m’a aussi enlevé la mienne.»

M. Trottier termine sa missive en répondant à ceux qui ont critiqué sa grande présence dans les médias tout au long de l’enquête sur le meurtre de sa conjointe.

«À tous ceux qui ont jugé ma présence en première ligne du combat, à tous ceux qui ont mis en doute mon amour pour cette femme, je me permets ceci: puissiez-vous un jour connaître l’amour tel que je l’ai connu envers Natasha Cournoyer.»

Tags:

Leave a Reply