Marcel Bolduc, Michel Surprenant, Pierre Boisvenu and other victims addressing the Quebec justice minister in Montreal

familles victimes d’actes criminels

L’Association déjà débordée d’appels

René-Charles Quirion

La Tribune

Sherbrooke

L’Association des familles de victimes d’actes criminels du Québec est inondée d’appels et de courriels depuis sa reconnaissance au début de la semaine par le ministre de la Justice du Québec, Jacques Dupuis.

L’un des fondateurs de l’association, Pierre-Hugues Boisvenu, le père de Julie Boisvenu assassinée en juin 2002 au centre-ville de Sherbrooke, soutient qu’autour de 50 familles l’ont contacté depuis lundi.

Une trentaine de courriels de parents de victimes d’actes criminels et de bénévoles de même qu’une vingtaine d’appels sont parvenus à M. Boisvenu.

“La plupart des événements se sont déroulés entre 1990 et 2000. Il y a même des témoignages qui remontent à 1986. Les parents de trois victimes dont le procès de l’accusé est toujours en cours sont aussi entrés en communication avec nous”, explique Pierre-Hugues Boisvenu.

Category:

Leave a Reply