Bravo Cyberpresse, vous etes le meilleur cyber-journal en Canada

Week after week Quebec’s Cyberpresse – which publishes Montreal’s La Presse and Sherbrooke’s La Tribune, among others – scoops every other newspaper in Canada. Looking for breaking news in Canada? Go to www.cyberpresse.ca. There you will find current news long before it breaks in the other English Canadian newspaper publications. Go there now and you will find a report from today’s events at the Canadian Police Chief’s conference being held in Vancouver in which the RCMP warns Canadians that the world has become sufficiently dangerous and complex to the point where the police cannot assure the safety of its citizens.

For the rest of you Canadians that never bother to learn French (your loss), guess you’ll have to wait for the morning papers…

Selon les chefs de police du Canada

Le monde devenu un endroit dangereux

Presse Canadienne

Vancouver

Le terrorisme et la menace croissante représentée par le crime organisé ont fait du Canada et du monde un endroit où il est devenu plus dangereux de vivre, a déclaré mercredi le dirigeant de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

«À mon avis, le monde est aujourd’hui un endroit beaucoup plus dangereux et ce pour plusieurs raisons, a dit le commissaire de la GRC Guiliano Zaccardelli lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée au terme du congrès annuel de l’Association canadienne des chefs de police.

Le crime organisé dispose maintenant de moyens beaucoup plus raffinés qu’il y a une génération, et cela doit être ajouté à la menace d’attentats terroristes et aux événements du 11 septembre 2001.

«Je crois que le monde n’est plus aussi sûr que lorsque nous étions de jeunes policiers», a-t-il affirmé.

M. Zaccardelli et d’autres dirigeants de services de police ont participé à cette conférence de presse pour souligner certaines des discussions qui se sont déroulées durant ce 99e congrès annuel des chefs de police.

Même s’il croit que le Canada continue d’être un des endroits «relativement» sécuritaires dans le monde, il ne s’est pas dit rassuré pour autant, soutenant que «les menaces potentielles ont augmenté considérablement».

Edgar McLeod, président de l’association et chef du service régional de police de Cap Breton, en Nouvelle-Écosse, a posé la question et donné la réponse.

«Est-ce que les Canadiens sont plus en sécurité que lorsque j’ai commencé ma carrière?, a-t-il demandé. La réponse est non.»

Mais selon lui, ce n’est pas seulement un problème pour les policiers.

«Nous avons tous une responsabilité ici, a-t-il dit. Les citoyens doivent s’engager dans leurs quartiers et leurs communautés.»

Category:

Leave a Reply