No Comment here on the death of Frank Cotroni…

I don’t do mob bosses.

Frank Cotroni meurt à 72 ans

Rollande Parent

Presse Canadienne

Montréal

L’un des mafiosi montréalais le plus légendaire, Frank Santo Cotroni, est

décédé mardi en matinée, emporté par un cancer du cerveau. Agé de 72 ans, il

était en libération conditionnelle et avait passé presque la moitié de sa vie en

prison.

Cotroni était né dans l’est de Montréal et avait commencé à sévir au

début des années 1940. Ses parents et certains de ses frères et soeurs étaient

originaires de Calabre, dans le sud de l’Italie. Le grand public avait eu

l’occasion d’entendre parler de Frank Cotroni pour une dernière fois, en

septembre 2003, lors de la parution d’un livre de recettes italiennes de son

cru. Dans la préface, il écrivait aimer concocter des petits plats pour ses

proches. Cette initiative avait semblé saugrenue à certains observateurs surtout

que Frank Cotroni était connu pour ses crimes, ses nombreux bris de conditions

et ses multiples séjours en prison. Un endroit qui est loin d’être idéal pour

développer des qualités de gastronome et de chef cuisinier. En fait, Frank

Cotroni a été privé de liberté pendant une bonne trentaine d’années. Il a connu

les prisons canadiennes et américaines.

Category:

Leave a Reply